Eveil Design | Portfolio
0
archive,post-type-archive,post-type-archive-portfolio_page,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-2.5,vertical_menu_enabled, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,wpb-js-composer js-comp-ver-4.8.1,vc_responsive

experimentation / 024

Test : incorporation de l’experimentation /023 dans une boule en polystyrène Ø300 mm

experimentation / 023

Test : Revêtement Cire d’Abeille sur ampoule basse consommation

 

 

fe-s2

PYRITE

Cube brut naturel, cristallisation cubique

lithothérapie : Dissout les blocages émotionnels, écoute de soi

Le nom Pyrite signifie « pierre de feu ». Dès l’âge de pierre, elle a été considérée comme une pierre « magique » et on a utilisé son pouvoir chauffant pour soigner. Les Incas et les Aztèques se servaient d’une Pyrite dorée pour revêtir le toit des temples consacrés au culte solaire. Les Conquistadors la prenant pour de l’or, elle a alors été surnommée « l’Or des Fous ».

 

 

Pierre alchimique composée de fer et de soufre (il est intéressant de faire l’analogie avec les mots « faire » et « souffre »), la Pyrite nous confronte à notre personnalité et nous permet d’en reconnaître les aspects au travers des méandres que nous créons dans notre vie et notre mental. Elle favorise ainsi le travail de connaissance de nous-mêmes. Elle nous permet de comprendre les tenants et aboutissants de certaines situations et les prémisses des maladies. Elle nous indique ainsi les changements possibles afin d’acquérir un meilleur équilibre. Elle nous aide à apporter la clarté sur ce qui est confus. Très belle pierre de soin, elle permet de dégager tous les barrages émotionnels.

 

La Pyrite ne doit pas rester trop longtemps en contact avec la peau. Au contact de la sueur, elle dégage un sulfure de fer qui irrite la peau et tache les vêtements.

 

Chromothérapie : Or

Chakras :Chakra solaire, Chakra frontal

Organes : Diaphragme, Vésicule biliaire, Cerveau

Glandes endocrines : Foie,Rate

 

Nettoyage : Par fumigation, en la passant durant quelques minutes dans la fumée d’encens (oliban ou benjoin en résine). Pas d’eau.

Bath

BLACK Laune

 

Véritable ode à la détente, inspirée des bains japonais, la baignoire Black Laune, caractérisée par sa cuve en profondeur, permet de s’immerger dans l’eau chaude jusqu’au cou.
Son appui-tête circulaire, surplombant les parois de verre, telle une membrane, offre un revêtement doux, gommé en élastomère.
L’écoulement de l’eau est circulaire, depuis son remplissage en jets répartis sur le pourtour du bain, jusqu’à son évacuation, au centre.
Les mouvements d’oscillations depuis la surface de l’eau vers le fond de la cuve, sont alors soulignés par le caillebotis aux motifs en cercles concentriques, semblables aux figures acoustiques de Chladni révélées par les ondes sonores aquatiques.

 

Si la Chine antique associe le noir à l’élément Eau, Black Laune est pourtant la tra- duction d’une appellation régionale des Alpes Maritimes. Bassin naturel creusé par l’érosion d’une chute d’eau, et marquant l’apaisement du courant d’un torrent, la laune invite à la baignade d’une eau douce, constamment renouvelée.

 

La lumière pénétrant les parois de verre de la cuve, Black Laune est un véritable appel à se laisser aller, pour se ressourcer naturellement, dans un bain d’eau revitalisante.